Fondazione Prada Venise

"Portable Classic"

Publié le :

Représentation équestre de l’empereur romain Marc-Aurèle
Orazio Albrizzi, vers 1650
Bronze

L'exposition "Serial Classic"

co-organisée par Salvatore Settis et Anna Anguissola, consacrée à la sculpture classique et explore la relation ambivalente entre l'originalité et de l'imitation dans la culture romaine et son insistance sur la propagation de plusieurs pour offrir à l'art grec.

L'idée de classique ont tendance à associer celle de l'unicité, mais dans aucune période de l'art occidental pour créer des copies de grands chefs-d'œuvre du passé a été aussi important que dans la Rome de la fin de la République et de l'Empire. L'exposition réunit plus de 60 œuvres et ouvre avec un accent sur les originaux perdus et leurs copies multiples, notamment représentés par deux séries connu comme le «Discobole» et «Vénus accroupie". Deux autres collections importantes sont consacrées aux thèmes des matériaux et la couleur de bronze et de marbre classique.

L '' Apollon de Kassel ", par exemple, est répétée dans deux plâtre récente moulages reproduisant la surface de bronze de l'original coloration grec perdu et des copies romaines en marbre. Une autre partie de l'exposition explore les technologies et les méthodes utilisées dans la production de copies, illustrant deux fondamental que la création du plâtre et le transfert des mesures sur le nouveau bloc de marbre. Également sur l'affichage, ils sont deux séries de notes, le «Penelope» et «Cariatides" prototype Erechthéion à Athènes.